Grand Concert participatif de Noël

Dernière mise à jour : 2 mars


Trois semaines après le dernier concert du Chœur Éphata, il est temps de rendre compte de ce qui reste pour bon nombre de chanteurs, un de leur meilleurs souvenirs musicaux. Le 11 octobre, le chœur a invité dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, tous ceux qui le souhaitaient à venir le rejoindre pour préparer un programme de concert composé de chants de Noël et ce, accompagnés de 25 musiciens. Au total une quarantaine de participants a répondu à notre appel pour participer à ce projet rapidement nommé « concert participatif ».

Deux répétitions après, le grand jour est arrivé. Tous avaient rendez-vous à l’église Sainte Jeanne d’Arc, en ayant bien travaillé ses partitions, prêts à chanter le Grand Concert. Cet après-midi du 18 décembre, premier jour des vacances de Noël promettait d’être agité. Les chanteurs du Chœur Ephata ont d’abord répété leur partie composée d’œuvres et motets de Poulenc Britten et de deux pièces de grégorien, répétition pendant laquelle beaucoup de sérieux et d’attention furent nécessaires. Moins de deux heures après nous avons été rejoints par les participants pressés et motivés de préparer ce concert. Nous avons donc enchainé sur la répétition générale de la partie participative avec les musiciens, première fois que nous allions répéter avec eux. Dès les premiers accords, nous avons senti un véritable esprit de corps dans cet ensemble de plus de 90 personnes reprenant les motets de notre programme.

Il ne suffit pas d’avoir la musique et les chanteurs il faut aussi les assembler. Nous nous sommes rassemblés juste après dans l’église pour faire sonner les voûtes de l’église Sainte Jeanne d’Arc. Il s’agit dans ces moments-là d’unir l’orchestre au chœur. Puis vient le temps des préparatifs, et des installations. Chacun s’apprête du mieux qu’il peut. Les uns découvrent l’uniforme d’autres l’oublient... Les ceintures et les pochettes de costume sont distribuées : tout le monde se met en place.

C’est le Chœur Ephata qui ouvre le bal. Les voix d’hommes débutent dans le chœur et celles de femmes à la tribune. Dans la pénombre, les ténors et basses entonnent les Quatre Prières de Saint François d’Assise de Poulenc, comme pour bien insister sur la spiritualité du moment. Le Tota Pulchra es de Duruflé leur répond de la tribune. Le dialogue s’installe entre les deux ensembles et se succèdent deux pièces du propre grégorien de la messe de Noël. Les sopranes et les altos rejoignent ensuite le chœur au son des Ceremony of Carols de Britten avec cette partie instrumentale si singulière qu’exécute la harpiste Le chœur réuni chante à quatre voix les Quatre motets pour Noël de Poulenc, terminant cette partie par le Hodie Christus natus est comme pour proclamer la bonne nouvelle.

Débute alors la deuxième partie où nous sommes rejoints par les participants et par les musiciens. Devant une église bien remplie, dix motets anglais et français connus de Rutter, Britten, Villeneuve, et Raffy plongent tant les chanteurs que le public venu nous écouter dans l’atmosphère des Noëls de notre enfance. A la fin, Rogatien invite même le public à reprendre le Adeste Fideles et le Minuit, Chrétiens avec nous. Les 75 chanteurs reprennent à plein poumon tous ces chants de Noël accompagnés par les 25 instrumentistes.

Le chant du Minuit, Chrétiens repris par tout le public présent ce soir-là, clôture ce si beau moment. Le concert terminé, l’émotion et la joie sont immenses. Les personnes venues nous écouter sont enthousiastes et chanteurs comme auditeurs sont ravis. Nous recevons de nombreux remerciements autour d’un vin chaud servi par une équipe de bénévoles. Tous les chanteurs se retrouvent ensuite dans les salles au sous-sol, fiers du travail accompli. Voilà un bon début de vacances de Noël.

Merci à la paroisse Sainte Jeanne d’Arc, aux instrumentistes et chanteurs, aux organisateurs, bénévoles et public d’avoir rendu ce premier concert participatif possible !


Jean Bosco, basse





53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout