Triduum Pascal 2022 à Granville

5h du matin : en ce jeudi saint, au cœur de la nuit, une colonie d'aubes blanches se dirige vers les stalles du chœur de l’église Notre Dame du Cap Lihou de Granville. Les flambeaux en main éclairent les traits tirés mais exaltés des chanteurs : en route pour Granville II ! "Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt". Pour le Chœur Éphata, le soleil se lève chaque matin à travers les vitraux, et marque la fin de 3h de Ténèbres, le plus long office de la journée. Après une pause au soleil, c'est sous la direction d'Anne, pour les femmes, et de Rogatien, pour les hommes, que le marathon grégorien continue. Les neums, torculus, virgas épisémées ou pes carrés n'ont plus de secrets pour eux... A travers l'antienne du lavement des pieds, de la trahison de Judas, des lamentations de Jérusalem, les chanteurs se préparent à vivre le plus grand mystère de la Foi : la Résurrection du Christ. Et la polyphonie n'est pas en reste : chaque matin, des œuvres comme la messe à 8 voix de Rheinberger sont travaillées pour la messe du jour de Pâques. La cérémonie du lavement des pieds, présidée par l'abbé Guillaume Antoine à l'abbaye de la Lucerne, plonge les fidèles dans l'attente de la Résurrection....


"Popule meus, que fecisti mihi... ? Mon peuple, que m'as-tu fait... ?" En ce vendredi saint, le clergé et les fidèles prosternés face contre terre viennent adorer la croix. Le récit de la passion selon saint Jean retentit sous les voûtes de l'abbaye. "Et emisit spiritum" : il est 15h. Le chemin de croix se fait le point culminant de la journée. Mais après plusieurs heures dans les stalles fraiches, le soleil normand vient réveiller les plus fatigués ! Que serait Granville sans ses remparts dorés au soleil couchant et ses plages battues par les vents ? Les temps libres du soir sont toujours les bienvenues pour taper dans un ballon ou se balader jusqu'au phare après les offices chantés.

Samedi saint, outre les Ténèbres matinales et des répétitions intenses pour le lendemain, chacun est content de profiter des douceurs de la ville avant d'entamer le long périple pascal. Car aux aurores de Pâques, c'est dès 5h30 du matin que les chanteurs sont attendus à la Lucerne.


Uniforme, aube blanche, et c'est parti pour la Vigile Pascale. "Lumen Christi", le Christ est ressuscité ! Le grand vitrail de l'abbatiale inonde peu à peu les visages de lumière. Les récits de l'ancien testament, les litanies, précèdent le Gloria de Pâques. Comme le veut la coutume à la sortie, "Christ est ressuscité, oui il est vraiment ressuscité, Alléluia !" Quelques croissants et chocolats plus tard, les chanteurs se préparent à la messe du jour, en entonnant, en procession, le o filii de Pâques. Notre joie, c'est l'orgue qui se déchaîne, ce sont les voix polyphoniques qui célèbrent la Victoire ! Notre joie, c'est aussi l'agneau pascal qui nous attend dans les jardins de l'abbaye, prêt à être dégusté...Un repas festif rassemble les deux abbés, tous les chanteurs de la semaine et quelques familles. Quelle belle fête ! Loin de nos familles, c'est tout de même une grande grâce de fêter Pâques au sein du chœur, dans ces moments forts de joie et d'amitié.

Un immense merci à l'abbé Guillaume Antoine pour son chaleureux accueil à Granville, et pour son accompagnement tant spirituel que musical tout au long du triduum !




Charlotte, Alto


70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout