Petite biographie de Mozart

Mis à jour : janv. 28


Ce génie de la musique, né à Salzbourg en 1756, fait ses débuts au clavecin à l’âge de 3 ans en regardant sa sœur frôler les touches de ce merveilleux baroque. Dès l’âge de cinq ans, il compose ses premières œuvres. Voyant en son fils un talent qui dépasse l’ordinaire, Léopold Mozart l’emmène avec sa sœur dans une tournée de plus de trois ans à travers l’Europe alors qu’il n’a que six ans. À Londres, il rencontre Johann Christian Bach, fils cadet du grand Jean-Sébastien Bach, qui lui fait découvrir le pianoforte et l’opéra italien. Le jeune #Mozart fascine et impressionne son audience ; très rapidement, le surnom d’"enfant prodige" lui est attribué. À huit ans, Mozart compose sa première symphonie et à 11 ans son premier opéra : Apollo et Hyacinthus. À quatorze ans, il aurait parfaitement transcrit, après seulement deux écoutes, le si célèbre #Miserere de Grégorio #Allegri, œuvre vocale transcendante d’une durée de quinze minutes.

Les années qui suivent sont quelque peu tumultueuses pour Wolfgang Amadeus #Mozart. Au service du prince-archevêque Colloredo, il n’apprécie guère les contraintes imposées et les relations entre les deux hommes se dégradent. C’est à cette époque qu’il rencontre l’illustre Joseph #Haydn avec lequel il liera une profonde amitié malgré 24 ans d’écart, ce qui lui vaudra son surnom "Papa Haydn".

Après avoir quitté son poste à Salzbourg auprès du prince-archevêque et parcouru plusieurs autres villes d’Europe avec sa mère, Mozart s’installe définitivement à Vienne en tant que compositeur indépendant à l’âge de 25 ans. Il est épris d’opéra et c’est à cette époque qu’il compose Le nozze di Figaro et Don Giovanni, œuvres encore très populaires aujourd’hui. Il deviendra aussi musicien de la chambre impériale et royale de Joseph II. Mais #Mozart est souvent malade et accepte de nombreuses commandes pour payer les dettes de sa vie faste. Il meurt prématurément en 1791, harassé par tant de labeur et par une santé fragile. En sa mémoire, sa femme, Constance Weber, fera terminer par les élèves du compositeur, le célèbre #Requiem en ré mineur commandé par un inconnu quelques mois auparavant.

Virtuose du piano, comme du violon et de l’orgue, Mozart laisse derrière lui 626 œuvres de formes diverses. Il perfectionnera la sonate, la symphonie et le concerto qui deviendront les formes musicales principales de la musique romantique.

Grégoire Lenoir, Basse

LOGO LONG BLANC.png.png
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram
©CHŒUR ÉPHATA | 2020