Gloria in excelsis Deo !

Mis à jour : janv. 28


Philippe de Champaigne, Nativité, Lyon, Musée des Beaux-Arts. Huile sur toile; 390 x 246

Quelques jours seulement nous séparent de la douce Nuit de Noël et de la Naissance de l’Enfant Jésus. Que cette montée vers #Noël soit belle et sainte pour tous !


Certains compositeurs ont écrit de magnifiques œuvres de Noël, qui nous font méditer de différentes manières le mystère de l’Incarnation.


#Haendel, compositeur de la Renaissance britannique, et son Messiah : cet oratorio, l’un des plus connu est initialement écrit pour la Résurrection de Notre-Seigneur. Cependant depuis la mort du compositeur, la tradition veut que cette magnifique œuvre soit chantée pour l’Avent. En effet, toute sa première partie concerne la venue du Christ et sa Naissance. Les parties de solistes plutôt sobres contrastent avec les parties de chœur triomphantes : la préparation de nos cœurs vers la fête de Noël, et la joie déjà présente de la venue imminente du Messie ?


Britten, compositeur britannique de l'époque moderne, et son fameux Ceremony of Carols, pour harpe et chœur : Les paroles des onze chants sont tirées de textes de Noël. Le premier chant (Procession) et le dernier (Récession), le "Hodie Christus natus est", sont en grégorien, rappelant la simplicité et la pureté de la Crèche ; certains motifs dans les autres chants reprennent ce thème grégorien. Ce recueil original et varié saura vous surprendre et vous faire méditer sur ces deux vertus : la simplicité et la pureté.


Rutter, compositeur britannique contemporain, et ses célèbres Christmas Carols, majoritairement écrits pour les Cambridge Singers. Ses nombreux chants de Noël au rythme sautillant, et soutenus par de nombreux instruments et percussions donnent une joie profonde et spéciale, une joie d’enfant ! Ces pièces très accessibles voire populaires, nous réjouissent de la venue de l’Enfant-Jésus. Rappelons-nous ainsi de la joie parfaite de la crèche, de la joie de Marie, des anges et de tous ceux qui sont venus L’adorer, ainsi que de l’humilié du Roi des rois qui s’abaisse jusqu’à naître sur la paille dans une pauvre étable, pour nous sauver.


A l’image de ces compositeurs, préparons nos cœurs et réjouissons-nous d’une joie enfantine et pure de la venue du Sauveur, réjouissons-nous ! Remplissons nos maisons de musiques triomphales et de joies familiales, ravivons encore nos lampes d’Espérance, et demandons au Messie de toujours les protéger. Que cette allégresse nous fasse goûter au Bonheur céleste !


Joyeux et Saint Noël,


Le Chœur Éphata

LOGO LONG BLANC.png.png
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Icône Instagram
©CHŒUR ÉPHATA | 2020